Relations Conscientes: accepter les autres tels qu'ils sont.

August 4, 2015

 

"Abandonner ce n'est pas renoncer, mais se laisser aller à ce qui est vrai au moment présent. Et au moment ou j'accepte ce qui est, quelque chose commence a changer en moi."

Inconnu.

 

 

Est-ce que la vie ne serait pas merveilleuse si tout le monde agissait exactement tel qu'on le souhaite?

 

 Si nos amis, collègues de travail, partenaires de vie ou famille faisaient exactement ce que l'on attend d'eux et agissaient exactement de la manière qui nous convient le mieux ? Ok, il y a à peut près autant de chances que cela arrive que de voir soudainement les poules avoir des dents... Même si la plupart d'entres nous savent que nous ne pouvons pas demander aux personnes de notre vie d'agir exactement comme nous le souhaitons, nous somme nombreux à gâcher notre précieuse énergie à être triste, en colère et frustré(e)s du fait qu'ils n'agissent pas exactement comme nous pensons qu'ils auraient dû.

 

Ce rapport de force constant pour faire en sorte que les gens soient ce qu'il ne sont pas ne nous laisse pas seulement inassouvis et malheureux, mais cela cause aussi des problèmes dans nos relations avec eux. Lorsque ces personnes se sentent contrôlées et manipulées afin de changer, il y a de grandes chances pour qu'elles se mettent sur la défensives et se sentent dérangées au point qu'elles fassent l'exact opposé de ce que l'on attend d'elles. N'Est-ce pas la manière dont nous-mêmes réagirions si quelqu'un agissait comme cela avec nous? Chaque fois que nous nous sentons blessé(e) ou énervé(e) par le comportement de quelqu'un d'autre parce qu'il ne fait pas les choses à notre manière, nous prenons très certainement ce comportement de manière personnelle. Peut être est-ce un étranger qui oublie de dire "excusez moi" en nous bousculant, ou est-ce un ami qui a oublié un déjeuner, ou notre conjoint qui oublie de refaire le lit avant d'aller travailler. Quelle que soit la cause, lorsque nous imposons nos idées aux autres, et nous laissons aller à l'agacement voir la colère, lorsqu'ils n'agissent pas comme nous le souhaiterions, nous ne sommes pas seulement en train de laisser notre égo prendre la place et nous convaincre qu'il sont dans le "faux", mais nous sommes également en totale résistance de "ce qui est". Cela signifie que nous sommes énervé(e)s et offensé(e)s par quelque chose qui n'était certainement PAS une attaque personnelle intentionnelle, et par cela nous nous permettons de devenir des victimes.

 

 

Chaque fois que nous laissons les actions d'autres personnes contrôler nos émotions au point de se sentir agressé(e)s ou en colère, nous leur donnons le pouvoir de déranger notre paix. Ce que nous faisons réellement c'est dire "Ton comportement a le pouvoir de me déranger. Autrement dit, mon bonheur dépend de la façon dont tu te comporte. A moins que tu n'agisse comme je le souhaite, je ne peut pas être heureux(se), donc je serais toujours à ta merci." Chaque fois que notre propre bonheur est laissé aux mains d'autres personnes, peut importe d'ailleurs si nous nous entendons bien avec cette personne, ce n'est jamais une bonne idée. Il y aura toujours un moment ou ils n'agiront pas selon nos propres codes, il est donc quasiment assuré qu'ils nous énerverons à ce moment là.

 

Maintenant bien sûr, il y a des gens que nous rencontrerons dans nos vie qui SONT intentionnellement en train d'essayer de pousser le bouchon. Cela peut être fait de manière délibérée comme en insultant ou en tentant d'attaquer physiquement. Ou cela peut être de manière plus subtile et manipulatrice, en faisant ou disant des "blagues" dont ils savent qu'elles sont blessantes ou mettrons en colère. Quelle que soit la manière, afin de pouvoir avancer dans cette situation de manière plus saine et productive, nous devrons probablement faire la dernière chose que nous penserions faire pour apaiser la situation.... accepter les autres exactement tels qu'ils sont.

En général, accepter complètement les actions d'une personne est plus facile à dire qu'à faire, mais c'est la seule chose qui nous libère réellement de la prison dans laquelle ces comportements nous mettent.

 

 

Techniquement il n'est de la responsabilité de personne d'autre que nous-mêmes de nous assurer de notre bonheur et de notre satisfaction a tout moment. Le monde ne tourne pas autour de nous et la façon dont nous attendons que chaque situation se passe. Nous ne pouvons forcer quelqu'un à agir, parler ou faire les choses exactement de la manière dont nous souhaitons qu'il agisse, parle ou fasse les choses. Nous avons en revanche un contrôle et un pouvoir total sur nos propres actions et comportements. Donc si dans nos relations personnelle nous voyons qu'une personne nous fait constamment ressentir de la tristesse, de la colère, ou même qu'elle abuse de nous, nous avons le contrôle total sur le choix de continuer ou pas a accepter ce comportement de leur part ou de stopper notre relation avec cette personne, mais nous n'avons aucun contrôle sur le fait que cette personne va devenir la personne que l'on souhaite qu'elle soit.

 

"Ma joie grandit en proportion directe de mon acceptation, et en proportion inverse de mes attentes"

Mickael J. Fox

 

Accepter les autres tels qu'ils sont ne veut pas dire accepter d'être maltraité, ou se laisser marcher dessus. Cela veut simplement dire que nous arrêtons de résister à "ce qui est" dans le moment présent en souhaitant que les choses soient différentes. Au lieu de perdre un temps précieux en disant "tu aurais du..." Ou " tu aurais pu agir comme cela" et "si j'étais toi..." Nous travaillons avec ce qui s'est ACTUELLEMENT passé. Nous ne pouvons forcer le passé à être diffèrent, nous ne pouvons que faire avec la vie telle qu'elle s'est présentée à nous à ce moment particulier.

 

En travaillant avec "ce qui est" uniquement, nous apprenons à répondre au lieu de réagir. La réponse nous permet de prendre le temps nécessaire pour faire face a une situation en nous demandant "quelle partie de cette situation ais-je le pouvoir de changer ?" Lorsque nous réagissons, nous sautons immédiatement sur la situation en hurlant, ou en utilisant toute autre forme de défense, parce que nous imposons nos croyances préconçues sur la manière dont ils auraient "dû" agir, ce qui est un effort totalement futile. Il y aura des moments ou nous choisirons de nous éloigner d'une personne, et il y a des moments ou nous choisirons de travailler pour s'entendre avec cette personne. Mais c'est toujours NOTRE choix.

 

Avec un peu de pratique dans l'art de l'acceptation, nous réalisons rapidement que ne pas blâmer les gens pour nos propres choix est en fait la chose la plus puissante que nous ayons jamais fait pour nous même. A ce moment nous prenons toute responsabilité pour nos vies et nous arrêtons d'insister pour que les autres rencontrent nos "standards" sur la façon dont les choses devraient se passer. Nous reprenons littéralement notre propre bonheur en ne le laissant pas aux mains des autres.

 

Traduit de l'anglais par Aditi-Shakti.

Article original par Nikki Sapp: http://fractalenlightenment.com/32381/life/conscious-relationships-accepting-others-as-they-are

Please reload

Featured Posts

Le bien-être du corps passe par l'assiette.

May 12, 2018

1/9
Please reload

Recent Posts

October 30, 2017

January 1, 2016