Aditi et Shakti

July 1, 2015

 

 

 

Aditi et Shakti sont deux déités féminines de la mythologie Hindouiste. Bien qu'étant deux entités distinctes elles partagent certaines similitudes, car dans leurs essences, elles sont toutes deux des déesses mères, incarnant une grande énergie créatrice.

 

 

Aditi

 

En sanskrit son nom signifie « indivisée », « illimitée », « libre ».

 

Elle est considérée comme la Déesse-Mère par excellence, "personnifiant la Nature indivisée, l'espace sans limites, l'énergie universelle pure et libre" selon Gérard Huet, dans The Sanskrit Heritage Dictionary.

 

Bien qu'étant assez souvent mentionnée dans les textes sacrés, elle n'a contrairement aux autres Dieux pas d'hymnes qui lui est spécifiquement consacré.

Sa seule particularité évidente est son statut maternel, bien qu'elle n'ai pas de contrepartie masculine particulière, elle aurait été fécondée par Daksha grâce à qui elle a donné naissance aux Adityas qui ont fait émerger le cosmos du chaos, et par Kashyapa, aux dieux, aux démons et à l'humanité toute entière.

 

C’est donc la Mère des Mondes, apparue par elle-même. Elle est à la fois l’infini et l’éternité.

 

Souvent représentée par une vache, elle est pourvoyeuse de nourriture, à l'image d'Isis et d'Athor, deux déesses Egyptiennes. Elle représente également la conscience centrale, la conscience du Divin.

Elle est Celle qui lie ou qui délie. Ceux qui la prient lui demandent donc de les délivrer de leurs limitations ou empêchements.

 

 

 

 

Shakti

 

C'est un terme qui signifie « pouvoir », « puissance », « force ».

 

Dans l'hindouisme, ce mot désigne l'énergie féminine, la grande mère divine et la puissance de la fécondité.

C'est le principe actif et extériorisé d'une divinité masculine, ce principe masculin devenant passif dans son rôle de semence ou d'essence.

 

C'est également la parèdre ou énergie féminine complémentaire de Shiva, le dieu de la destruction permettant le renouveau, dans la trinité indienne.

 

Dans le tantrisme, la shakti est identifiée à la Kundalinï, déesse-serpent existant dans le corps de chaque être humain à la base du sacrum, et dont l'éveil amène à la délivrance de l'illusion de séparation, par son union à Shiva à la pointe du crâne.

La Kundalini est une manifestation de la puissance de Shakti. Lorsque la Déesse Kundalinï se déploie, elle active tous les chakras.

 

C'est la fusion totale des deux entités, masculine et féminine, fusion physique, mentale et spirituelle, qui permet l'accès à l'énergie suprême, à la conscience et à la sérénité.

La représentation en deux entités distinctes de Shiva et de Parvati (l'une des formes de Shakti) qui semblent au non-initié être simplement une scène charnelle est en fait la représentation de la fusion des principes masculin et féminin, qui seuls donnent accès à la conscience et à l'énergie suprême.

 

 

Please reload

Featured Posts

Le bien-être du corps passe par l'assiette.

May 12, 2018

1/9
Please reload

Recent Posts

October 30, 2017

January 1, 2016